Les Six premières Lames constituent une des bases du Tarot :
 
OSER : LE BATELEUR
SAVOIR LA PAPESSE
COMPRENDRE : L IMPERATRICE
BATIR : L EMPEREUR
UNIR : LE PAPE
CHOISIR : L AMOUREUX
 
Le Bateleur doit oser, il va suivre les enseignements de la Papesse. Avec l'Impératrice il en comprendra le sens avant d'être en mesure de bâtir ses propres fondations avec l'Empereur. Dans l'Amoureux, se retrouve le Bateleur il a grandit et est confronté à un choix.
Ce choix peut être de touts sortes, et il se retrouve à un carrefour.
C'est pour cela que dans le Chariot, nous avons le sens de la victoire, c'est le triomphe sur la difficulté du choix.
La Justice c'est l'équilibre, c'est le nombre 8, nombre de l'infini, et forme du chapeau du Bateleur et de la Force.
L'Hermite est celui que l'on nomme le porteur de Lumière car à l'intérieur de sa cape se trouve une lanterne. Cela peut être ta lumière intérieure. il incite à la réflexion, et à la prudence mais il avance.
L'Hermite est la dernière Lame à un chiffre.
 
Après nous recommençons un cycle, c'est la Roue de Fortune, un cycle succède à un autre, le mouvement est lancé et rien ne peut l'arrêter.
La Force, c'est la force tranquille, elle ouvre la gueule d'un animal sans le moindre effort, c'est une force sur laquelle on peut s'appuyer. Confiance est son mot. C'est la Force du Hara.
Le Pendu, même si il est pendu par un pied, il a la tête en bas et donc  considère qu'il faut voir les choses sous plusieurs angles. Il peut signifier un arrêt nécessaire, un blocage parfois.
Avec l'Arcane sans nom, c'est le grand ménage, la transformation, mais malgré ce qu'elle peut suggérer, c'est un carte de vie, sa colonne vertébrale est un épi de  blé, ici c'est tout l'inutile que l'on balaie.
Tempérance, c'est l'ange venue sur terre, il y a une paire d'ailes dans son dos. Il y est question de temporiser comme son nom l'indique. C'est une Lame de rééquilibrage, le fluide qui passe entre les deux jarres indique cela, c'est une lame de protection et de guérison également.
Le Diable, c'est l'ange déchu, Lucifer, mais également porteur de lumière dans l'inconscient, les profondeurs. C'est une lame complexe, car elle nous met en relation avec nos vieux démons, les deux diablotins, les représentent.
La Maison-Dieu, est tout aussi bien une lame qui représente la perte de nos illusions, mais également une carte de libération, cette libération est une libération de notre prison intérieure. Les deux personnages tombent mais ramassent une touffe d'herbe.
L'Etoile, c'est le niveau supérieur de Tempérance, elle verse l'eau des jarres, c'est le retour à nos origines, ici l'on est guidé, "suivre l'étoile du berger".
La Lune, la matrice, les mémoires, l'imaginaire, la créativité;
Ce peut être "se faire du cinéma", mais c'est aussi une référence à nos mémoires ancestrales.
Le Soleil, est une Lame d'énergie, de reconnaissance. Avec cette carte on est clair, car on peut regarder le soleil en face.
Le Jugement est une carte de renaissance. Ici il faut être à l'écoute de tout ce qui nous entoure (la trompette de l'Ange) quel que soit le biais par lequel on a les infos.
Radio, télé etc...
Le Monde, le renouveau, la naissance comme on le disait la dernière fois. Ce peut être aussi un nouveau cycle.
Quant au Mat c'est la carte la plus complexe à interpréter, car elle dit tout et son contraire. C'est la personne qui sait. elle peut être un génie comme un fou, elle peut enseigner à bon escient tout comme elle peut manipuler par le verbe.

Voilà un succinct plus que succinct résumé des cartes. C'est une indication, mais surtout ne te focalise pas sur le sens bref que je t'ai donné.
Observe, observe, observe.
Voici un exercice intéressant. Le matin tu tires une Lame mais surtout tu ne la regardes pas. Tu la regardes le soir, et tu notes ta journée et écris ensuite ce que te renvoie la carte.
Tu le fais simplement, sans te prendre la tête. Fluide.